newsletter 47 | avril 2017

RIBAMBEL : UN MEDIA PURE PLAYER QUI BOUSCULE LES CODES
CHATBOTS : UNE TOUCHE D’HUMAIN POUR EMPORTER LA MISE
CAS PRATIQUE : UN MIX MEDIA GAGNANT



CE QUE NOUS DIT RIBAMBEL SUR L’AVENIR DU MEDIA PRESSE

Créer un média autour d’un centre d’intérêt par une marque ne date pas d’aujourd’hui (Le Chasseur Français par Manufrance par exemple) et les déclinaisons digitales des consumers magazines sont nombreuses.
Le Groupe Bel a franchi un pas en créant un pure player, site média autonome, décorrélé de la “consommation” de ses produits et centré autour d’une thématique périphérique “les activités en famille”.

La démarche mixe le data, le contenu, le relationnel et le transactionnel et des savoir-faire d’horizons différents. L’objectif est clairement commercial.
Qu’en retenir ?

  • que les marques sont bel (sans jeu de mots) et bien des médias
  • qu’elles ont une totale légitimité à se positionner comme tels
  • que la bataille commerciale se gagnera sur l’engagement et la proximité (valeurs, comportements, attentes…)
  • que les enseignements du marketing des médias, construit justement sur ces ressorts, sont on ne peut plus pertinents à retenir
  • que les projets doivent être pluridisciplinaires et collaboratifs

DE L’HUMAIN DANS LES CHATBOTS

Plusieurs études pointent une adoption limitée des chatbots par les utilisateurs et un enthousiasme modéré des marqueteurs qui les ont mis en place (hormis le gain de productivité et de coûts dans la relation client et la facilité d’adressage des contenus par les médias).
Si on leur reconnait une rapidité et une efficacité dans la délivrance de la bonne information, il persiste une frustration de l’utilisateur qui a du mal à trouver sa position par rapport à la machine.
C’est cette touche d’humanité qu’il va falloir ajouter sous peine de cumuler des impressions négatives à l’image des serveurs vocaux et guides vocaux (comme quoi le marketing et la communication sont des espèces en évolution qui mutent … Mais c’est un autre débat).
Il convient d’attacher un soin tout particulier

  • au script et à l’enchaînement des questions/réponses en manageant des plages de réassurance
  • à l’écriture en nourrissant algorithme de vocabulaire, formules syntaxiques, expressions…
  • à l’environnement visuel et sonore lors de l’expérience


CAS PRATIQUE : MIX SITE ÉVÈNEMENTIEL, NEWSLETTER : EMAILING ET FACEBOOK

Une nouvelle réforme des cycles scolaires dans les collèges est mise en place à la rentrée 2016.
Dans les matières principales, les programmes sont revus et entièrement repensés.
Les éditeurs de manuels scolaires doivent donc revoir leurs collections et proposer des contenus (fond et forme) inédits.
Il en résulte une ouverture du marché sur lequel les éditeurs vont devoir présenter leurs manuels et “séduire” les enseignants, principaux prescripteurs dans l’achat.

STRATÉGIE ÉDITORIALE

  1. Installer l’éditeur dans une posture d’expert réfèrent (ce pourquoi l’éditeur à toute légitimité) autour de la conception des manuels scolaires.
  2. Créer les conditions d’une adhésion et d’une proximité : “on est tous dans le même bateau”, “on travaille tous dans la même direction.
  3. Établir une relation directe avec les enseignants, population aux comportements bien identifiés et marqués, afin de faire découvrir et “promouvoir” les manuels pour influencer le choix
  4. Rassembler l’ensemble de la démarche autour d’un identifiant de communication unique

DISPOSITIF


REVUE DE LIENS