newsletter 72|juillet-août 2019


GOOGLE, DE MOTEUR DE RECHERCHE À MOTEUR DE RÉPONSE
UNE NÉCESSAIRE ADAPTATION

Selon les résultats d’une étude récente menée aux EU (Rand Fishkin – SparkToro) , 49% des requêtes Google s’arrêtent à la page de résultats.

Qu’en tirer comme conclusion ?

Près de la moitié des utilisateurs trouvent dans la page de résultats matière :
        soit à reformuler leur questionnement car les réponses sont trop éloignées de ce qu’ils attendent,
        soit à se satisfaire des résultats et des 3 lignes de descriptif,
        soit à se contenter des réponses en “position zéro”, avant même les premiers résultats.

Depuis 2016, Google a tendance à répondre directement et précisément aux questions les plus clairement exprimées. C’est notamment ce moteur de réponse que Google exploite pour les requêtes vocales, avec sa solution Google Home.

Par ailleurs, on sait que la consultation sur PC est essentiellement sur la 1ére page de résultats et les liens sponsorisés, que sur smartphone l’interface de Google fait que le choix se réduit à 5-6 résultats et que donc les assistants vocaux en font émerger au plus 2 ou 3.

Cette tendance va donc se renforcer, ce qui éthiquement pose la question de la diversité et de la pluralité de l’information, qu’elle soit générale ou commerciale, mais aussi de la consultation des sites.

Les trois actions à entreprendre

Pour réagir à cette évolution, il convient de :

        1. Optimiser le SEO en explorant les questions plutôt que les réponses (que va poser comme question l’internaute et non qu’elle réponse attend-t-il ?), et donc plus sur expressions que mots clés et plus par analogie qualitative que par comparaison avec l’écosystème concurrentiel.

        2. Créer un descriptif unique pour chaque page et pas seulement celui de la home page, en évitant de le laisser se construire automatiquement à partir du titre ou du 1er paragraphe.

        3. Rédiger les trois éléments qui apparaissent dans la page des résultats, à savoir le titre de la page (les balises title et meta-description), son url et le descriptif de façon à induire que la réponse pertinente sera trouvée en cliquant vers le site. Par analogie, on peut se référer aux Une des journaux ou aux titres de lancement des JT.


BILLETS, ÉTUDES, BESTS PRACTICES
LA SÉLECTION SCOOPITONE DE JUIN


MÉTHODOLOGIE DE PRODUCTION – OUTILS
3 – LE CIRCUIT DE COPIES – WORKFLOW

Le circuit de copies ou workflow doit être bien cadré dès le départ.
Chacun, tant côté production que validation, doit être bien au fait des contributions attendues.
Ceci est particulièrement crucial lors de la phase de validation pour éviter les allers-retours et les itérations.
Il convient aussi d’être attentif à la multiplication des avis, qui peuvent être contradictoires ou aller à l’encontre des objectifs de visibilité et de compréhension.