newsletter 87 | décembre 2020

 

 

SEO et contenu : au delà des mots clés, réussir le référencement à l’aide des balises

 

Un texte comportant les mots et expressions clés est une première étape dans l’optimisation de la visibilité d’un contenu web (site).
Une fois l’éditorialisation du document faite (titres et intertitres, légendes, encadrés, citations, etc.) il convient de poser les balises correspondantes dans le code. Par leurs indications, elles “aident” les moteurs de recherche et favorisent l’apparition du contenu dans les pages de résultats de Google.
La plupart des solutions de gestion de sites (CMS) de type WordPress ou Joomla le proposent depuis leur solution d’édition de texte.

 

LA BALISE TITLE

 

Elle renvoie à l’extrait présent dans la page de résultats (partie cliquable). Comprenant le mot clé principal, elle agit comme un titre de la page concernée pour “accrocher” et porte la réassurance quant à la réponse à la question posée.
Elle apparaît dans le <head> de la page.

Les bonnes pratiques

 

  • Un titre unique par page.
  • Une longueur de texte maximale de 70 caractères pour éviter qu’il ne soit coupé ou réécrit par Google, mais en exploitant tout l’espace disponible.
  • Penser “curiosité et “engagement”.

 

LA BALISE META DESCRIPTION

 

Placée elle aussi dans le <head> elle est visible en partie dans les résultats de recherche (paragraphe de 2-3 lignes).

Les bonnes pratiques

 

  • Peu prise en compte dans le classement algorithmique, il n’est pas prioritaire d’y incorporer des mots clés secondaires.
  • Elle doit principalement répondre à l’objectif éditorial d’accroche. Elle s’apparente au chapô d’un article de presse.
  • Elle peut comporter des variantes de réponses relatives à des requêtes différentes.
  • Faire attention à la longueur de texte (150 à 160 caractères) et à la césure (coupure) opérée automatiquement par le moteur de recherche.

 

LES BALISES D’EN-TÊTE Hn

 

La balise H1
Ce n’est pas obligatoirement l’identique de la balise Title. La limite de longueur est celle de l’efficacité éditoriale du titre.

Les balises H2-H6
Marqueurs des titres de paragraphes/sections, elles sont prises en compte par le moteur de recherche comme des indicateurs sur la nature des contenus, jouant un rôle identique bien que minoré à celui de la balise H1.

Les bonnes pratiques

 

  • Privilégier l’efficacité de lecture à l’optimisation SEO en n’abusant pas de mots clés.

 

LA BALISE ALT POUR LES IMAGES

 

On peut la comparer à la légende d’une photo qui la décrirait (contexte, forme, contenu). Elle est avant tout factuelle mais contribue à la performance du référencement dans les moteurs de recherche “image”.

Les bonnes pratiques

 

  • L’image est un contenu à ne pas négliger par sa portée informative. Ne pas considérer l’image comme une simple illustration ou “pour faire joli”.
  • L’image ce n’est seulement de la photo mais aussi de l’infographie, du dessin.
  • Les conseils formulés pour la balise Title (mots clés)sont applicables dans un objectif de performance dans les moteurs de recherche “image” mais sans limite de longueur comme c’est le cas pour la Title.

 

LES BALISES STRONG ET EM

 

Ces deux balises sont également prises en compte par Google. Elles correspondent aux enrichissements typographiques “gras” et “italique”

 

Article rédigé avec le concours de l’agence de référencement Traffic Makers, partenaire privilégié de Scoopitone.