L’USAGE IMPOSE LA FORME

Depuis que l’imprimerie existe, toutes les formes d’images qui sont apparues (la photo, le cinéma, la télévision, le web…) l’ont été dans un format horizontal. On a élaboré un savoir-faire et défini des règles de création pointues et efficaces (lisibilité, niveaux de lecture, luminosité et couleurs…). Lorsque la possibilité de photographier et de filmer avec un smartphone a fait son apparition, nous les avons adoptées. La règle N°1 était : “toujours tenir son appareil de prises de vues horizontalement pour photographier et pour filmer”.

Manque de chance, on tient tous nos smartphones verticalement quand nous les consultons !

Du coup, les images originelles sont au mieux réduites (un écran de smartphone est moins large que haut dans ce cas) lorsqu’elles ne sont pas rognées, redimensionnées et déformées (merci au responsive design) ! Notre belle règle n°1 vole en éclats.

Voici quelques pistes que nous vous recommandons :
• adopter le format vertical lors de la prise de vue 😉
• privilégier les plans resserrés voire les gros plans
• plutôt une personne (ou deux se tenant très proche) qu’un groupe
• l’arrière-plan est traité plus comme un fond et ne doit pas fourmiller de détails
• ne pas multiplier les couleurs
• raccourcir les incrustations : légendes, signatures, sous-titres…
• et peser au format carré pour les réseaux sociaux

LE CONCEPT EDITORIAL

Devant le succès rencontré par le questionnaire éditorial (et oui, on vous observe pour savoir ce qui vous intéresse), nous continuons nos révisons avec le concept, la fiche signalétique de tout support ou action de communication éditoriale.
On a plein d’exemples à vous montrer. Demandez-les nous par retour de mail.

ACTUALITÉ DU CONTENU DIGITAL … ET PLUS

Et toujours notre sélection mensuelle d’une dizaine de liens vers des études, des bonnes pratiques et des points de vue. Chaudement recommandé !

A bientôt pour de nouvelles aventures.


 

LA FICHE CONCEPT | LES CARACTÉRISTIQUES EDITORIALES DU SUPPORT

Une fois le questionnement éditorial mené à bien (cf. newsletter du mois dernier), il convient de rassembler sur un même document les 4 fondamentaux du support (site, page Facebook, compte Twitter, e-newsletter, journal interne, Intranet…).

concept editorial

LE CONCEPT

En une ou deux phrases, le concept exprime “ce qu’est le site”.
Pour illustration, c’est ce que l’on doit répondre si l’on pose la question dans une conversation.

LE CONTRAT DE LECTURE

Le contrat de lecture est l’accord que l’on passe avec les visiteurs; ce qu’on lui propose, ce qu’il attend, ce qu’il va faire.
Il doit être immédiatement identifiable par le visiteur en arrivant sur le site, quelle que soit la page par laquelle il accède au site.

LE CŒUR DE CIBLE

Le cœur de cible regroupe les visiteurs principaux attendus (public que nous voudrions voir consulter le site) et projetés (publics que nous imaginons venir consulter le site).
Il peut être complété par un profil type ou un persona.

LES OBJECTIFS

Ils sont de deux ordres :
ce que l’on attend du site (interne, “site centric”)
ce que l’on attend de la part du visiteur (externe, “user centric”)
Avant tout qualifiés (image, action, comportement, …), ils peuvent être aussi quantifiés (audience, nombre d’actions réalisées, …).


 

REVUE DE LIENS